En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Fiches-méthodes

Tous les articles (5)
  • Le dessin de presse : histoire, technique, analyse

    Par CLAUDINE TEYSSEDRE, publié le jeudi 22 janvier 2015 09:52 - Mis à jour le vendredi 9 mars 2018 12:04
  • Réaliser une revue de presse

    Par CLAUDINE TEYSSEDRE, publié le mercredi 15 novembre 2017 07:11 - Mis à jour le mercredi 15 novembre 2017 07:11

    Pour être un citoyen libre et responsable, il est indispensable de s'informer : télévision, radio, presse en ligne, presse gratuite, presse vendue en kiosque ou maison de la presse, disponible à la bibliothèque, à la médiathèque, au CDI ! Consultez, empruntez, utilisez pour les TPE, les AI...

    Le flot d'information est très important, et il faut savoir prendre du recul par rapport à tout ce qu'on reçoit, comparer les informations, les compléter... C'est là que peut intervenir la revue de presse, quand elle s'adresse à un public ; l'auteur de la revue aide son auditoire en préparant le travail : il lit, compare, analyse, sélectionne, complète, présente.

    La revue de presse, indispensable pour la préparation de certains concours, est un exercice particulier. Elle doit être adaptée à son public : élèves, professionnels...

    Elle mobilise des savoirs-faire déjà appliqués en recherche documentaire et d'autres plus spécifiques.

     

    Qu'est-ce qu'une revue de presse ?

     

    C'est une synthèse des informations trouvées dans la presse écrite (papier, en ligne), réalisée à l'aide d'une problématique : les articles sur un même sujet sont comparés entre eux et mis en perspective (connectés à une décision politique, des données sanitaires, sociales, à un phénomène mondial ou géographiquement important...).

    Pour réussir sa revue de presse, il est essentiel de ne pas se contenter des informations de la presse ; il faut aussi chercher des renseignements qui permettent de donner une vision complète du contexte d'un événement, d'un fait, d'un organisme, et d'élargir du sujet vers un problème de société, de santé, culturel... Le fait en lui-même, surtout si c'est un fait divers et aussi dramatique soit-il, n'a qu'un intérêt « limité ».

    L'auteur de la revue de presse n'est pas censé donner son opinion.

     

     

     

    Comment fait-on ?

     

    1. Choix du(des) thème(s), des sous-thèmes, recherche des définitions nécessaires afin d'établir une bonne problématique ; pour cette problématique, il faut passer à l'étape 2

     

     

    1. Remue-méninges, QQCOQPC (qui ? Quoi ? Comment ? Où ?Quand ? Pourquoi / Pour quoi ? Combien?) sur ce thème (se pencher en particulier sur ce qu'on sait déjà, ce dont on a entendu parler, ce qu'on s'attend à trouver, ce qu'on doit absolument chercher) ; cela permet de dégager des mots-clés importants et d'ébaucher un plan

     

     

    1. Recherche : - dans les journaux / magazines, en partant du plus général (périodiques d'actualité) vers le spécialisé (nécessité de passer par la une / le sommaire)

    - si l'information date de quelques mois, on peut utiliser PMB (http://docs.ac-toulouse.fr/lyc-saverne-l-isle-jourdain/opac_css/), le catalogue en ligne du CDI

    - sur le site de journaux, magazines dont on peut trouver quelques liens sur le portail du CDI (http://www.netvibes.com/claudineteyssedre)

    - sur des sites d'information en ligne

    - sur les journaux et magazines papier auxquels le lycée est abonné ;

    - sur tous les supports : lecture survol des articles (intertitres, accroches, légende de l'illustration, schémas...) pour sélectionner les plus pertinents ;

    - l'information peut prendre plusieurs formes : article, brève, dossier, dessin...

    presse d'opinion : l'information n'est pas neutre

    avant de se lancer dans l'analyse des articles, il est essentiel de s'informer sur les faits bruts (chronologie des événements, ce qui s'est réellement passé, lire un projet de loi ou un texte de loi), afin de pouvoir vérifier la véracité de ce qui est dit dans les articles.

     

     

    1. Lecture des articles afin d'en sélectionner

    les critères de sélection :

    la date : information récente, à jour,

    pertinence par rapport au sujet choisi,

    élément de réponse à la problématique,

    source fiable,

    propos particulièrement clair et information utile,

    intérêt du point de vue défendu, bonne argumentation,

    variété des sources, points de vue différents, apport d'information supplémentaire

    
     
    1. Prise de notes

    - nom du périodique / du site (en entier), date de publication de l'information (pour un site), titre de l'article / du dossier, date de publication de l'article, et, éventuellement, si c'est pertinent, situer son contexte

    le nom de(s) l'auteur(s) du texte et des illustrations s'il y en a, et leur qualité (spécialiste, professionnel interviewé...)

    Cela constitue le respect du droit d'auteur.

     

    On peut préciser :

    le type de publication : journal (quotidien national / régional / gratuit), magazine... ; / site / journal TV...

    spécialisé (dans quel domaine ?) / généraliste ;

    la périodicité : quotidien / hebdomadaire / bimensuel / mensuel / bimestriel...

    le type d'article : brève, dossier... (voir le lexique ci-dessous) ;

    sa mise en valeur : place qu'il occupe (une, page(s) intérieure(s)...), présence d'illustrations, couleurs

    le ton de l'auteur : sérieux, critique, humoristique...

     

    - résumé analytique de l'article qui ne conserve que les informations essentielles (pas d'exemple, de description...) en respectant la règle des 5 W (questions que tout rédacteur d'article se pose) :

    Who ? Qui est concerné ?

    Qui est responsable ?

    Qui fait quoi ? Pour qui (bénéficiaire) ? Qui est lésé ?

    Si illustration, qui est représenté ?

    What ? Sujet de l'article / idée principale.

    Que se passe-t-il ?

    Qu'est-ce qui est dit ? L'article donne-t-il juste les faits ou propose-t-il une analyse ? A quoi l'illustration fait-elle référence ?

    Y a-t-il un(des) tableau(x), un(des) schéma(s) ? Quelles informations donnent-ils ?

    Where ? Lieux où se déroulent les faits dont l'article parle

    When ? Dates des faits. Chronologie des faits

    Why ? Causes et conséquences ? Comment ? Pourquoi ?

    
     

    - sélection de citations : dans le respect du droit d'auteur, choix de phrases courtes et pertinentes, et mention d nom de l'auteur

     

     

    1. Rédaction au propre

    - sous forme de dossier / de présentation

    - avoir une formulation claire et précise ; partir du principe que les auditeurs n'ont aucune connaissance du sujet ou qu'au contraire ils en savent beaucoup mais que vous devez leur en apprendre plus, et qu'il faut donc être le plus exhaustif possible

    - plan définitif

    - la revue de presse doit comporter une introduction, un développement, une conclusion

    - pour chaque article, donner sa source précise (journal / magazine, date, auteur) ; en faire un court résumé, puis une analyse (préciser pourquoi il a été sélectionné pour cette revue de presse)

    - les informations cherchées ailleurs que dans la presse doivent trouver « naturellement » leur place dans le développement (préciser leur source, date, auteur...)

    - en annexe, reprendre la bibliographie / sitographie de toutes les sources utilisées

     

     

     

    Lexique de la revue de presse

     

    Brève ou filet : reprise d'une dépêche d'agence

    Compte-rendu : rapporte un débat, un événement, une manifestation

    Reportage : témoignage direct d'un journaliste sur un événement, un sujet

    Interview : entretien avec questions-réponses

    Enquête : explique les faits, leurs causes, leurs conséquences à partir de plusieurs sources d'information dont des témoignages

    Éditorial : à la « une », texte souvent signé du rédacteur en chef, reflétant la ligne politique du journal

    Chronique : rédigé par un journaliste ou un spécialiste, c'est une réflexion de fond sur un sujet dépassant souvent l'actualité immédiate

    Billet : petite note d'humeur ou d'humour sur un sujet

    Critique : analyse favorable ou défavorable de livres, films, émissions, expositions...

    Tribune libre : rédigée par des personnes extérieures au journal, éventuellement d'opinions différentes

    Revue de presse : synthèse de la façon dont divers journaux et magazines analysent et présentent l’actualité

    Résumé analytique : reprend les éléments d'une lecture analytique

     

     

     

    Bibliographie / sitographie

     

    Les documents suivants ont été utilisés pour réaliser ces pages :

    Voyage au centre de la documentation : fichier d'activités guidées au CDI. Magnard, 1993. Fiche 92 : l'article de presse.

     

    Réaliser une revue de presse. In Paris, CLEMI [en ligne]. Ministère de l'éducation nationale, 2014 [consulté le 05/09/2014]. Disponible sur : http://www.clemi.org/fr/ressources_pour_la_classe/fiches-pedagogiques/bdd/fiche_id/24

     

    Fiches méthodes pour la revue de presse. In TDMRID UPEC [en ligne]. UPEC, 2012 [consulté le 05/09/2014]. Disponible sur : http://tdmrid.overblog.com/revue-de-presse

     

    Rousse, Marie. La revue de presse. In RFI [en ligne]. 2008 [consulté le 05/09/2014]. Disponible sur : http://www1.rfi.fr/lffr/articles/102/article_2427.asp

     

    Clémendot, G. ECJS_1L_Revuepresse_Fiche_aide_1_-_ Comment_realiser_revue_de_presse.pdf. CDI du Lycée Pierre Larousse de Toucy (89). ECJS 1ère L – Année 2013-2014

     

    Clémendot, G. FG_Revue_presse.pdf. CDI du Lycée Pierre Larousse de Toucy (89). ECJS 1ère L – Année 2013-2014

  • Réaliser une interview dans le cadre du forum des métiers

    Par CLAUDINE TEYSSEDRE, publié le lundi 1 décembre 2014 14:50 - Mis à jour le lundi 1 décembre 2014 14:50

    - DEFINITION

    L'interview est le mot anglais désignant un entretien entre une (ou plusieurs) personne(s) et un interlocuteur source d'information, avec pour objectif la diffusion ou l'analyse. Elle exige une bonne préparation.

    Dans le cas d'une rencontre au forum des métiers, il s'agit d'une interview « explication » : l'intervieweur souhaite obtenir de l'interlocuteur des informations concernant un sujet dont il est spécialiste ou qu'il connaît bien.

     

    - COMMENT PRÉPARER UNE INTERVIEW ?

    1° Se documenter

    Le travail de documentation est essentiel : c'est de son sérieux que va dépendre la pertinence de vos questions. Cela vous permet aussi éventuellement de rebondir sur ce que vient de dire votre interlocuteur et de lui poser une question non prévue mais pertinente (question secondaire).

     

    2° Prendre contact

    Une bonne prise de contact doit permettre à votre interlocuteur de comprendre ce que vous attendez de lui et dans quel contexte l'interview sera utilisée.

     

    3° Préparer son questionnaire

    Lors de cette étape, il faut vous assurer que vous n'oubliez aucun aspect de votre thème. Pour cela, faites une mobilisation des idées ou utilisez un questionnement logique : qui ? quoi ?quand ? où ? comment ? combien ? pourquoi ? Ces mots interrogatifs pourront vous aider à formuler des questions ouvertes.

     

    Il existe plusieurs types de questions :

    - les questions ouvertes : elles n’indiquent qu’un thème ; l’interviewé a toute latitude pour répondre et peut développer plus facilement. ;

    - les questions fermées : elles appellent une réponse factuelle, courte (date, nom, simple affirmation ou négation). Mais parfois, la personne interviewée développe sa réponse ;

    - les questions primaires : celles que l’intervieweur pose en premier ;

    - les questions secondaires : elles apparaissent dans un second temps et servent à approfondir les réponses données par l’interviewé.

     

    Prévoyez :

    - un enchaînement logique entre les questions, ne sautez pas du coq à l'âne ;

    - de vous répartir les questions : vous êtes deux intervieweurs ;

    - une courte introduction : en une ou deux phrases, dites de quoi vous allez parler et avec qui ; vous pourrez aussi demanander à votre interlocuteur de se présenter.

    Si c'est possible, hiérarchisez vos questions par ordre décroissant d'intérêt : si vous manquez de temps, vous aurez l'essentiel des réponses.

     

    Ne perdez jamais de vue le sujet abordé : les questions ne doivent concerner que lui.

     

    Évitez les questions qui contiennent ou suggèrent leur réponse.

     

    Utilisez un vocabulaire simple, des phrases courtes afin de ne pas perdre les auditeurs (y compris la personne interviewée) en cours de route. Vos questions doivent être claires (pas d'ambiguïté sur les termes) et précises.

     

    Dans notre cas, il s'agit d'une diffusion à la radio, ce qui implique des contraintes spécifiques :

    - définir la durée de l'interview et minuter les interventions en fonction des questions ;

    - prévoir tous les enchaînements de façon à ce qu'il n'y ait pas de « blanc » entre les réponses de l'interlocuteur et les questions qui suivent ; cela évite aussi les hésitations, le bafouillage...

     

    4° Préparer le matériel technique

     

    - DÉROULEMENT DE L'INTERVIEW

    Si elle a été bien préparée, elle ne vous réservera aucune mauvaise surprise.

    - pensez à la manière dont vous allez vérifier le timing, sans en avoir l'air (votre interlocuteur ne doit pas avoir l'impression que vous voulez « expédier » l'interview) ;

    - votre tenue et votre attitude : soyez bien habillé, sans ostentation ; regardez votre interlocuteur, sans le fixer des yeux en permanence ; attention aux gestes inconscients qui peuvent trahir impatience (taper du pied, agiter les jambes, soupirer...), désaccord (ne donnez votre avis que s'il vous est demandé) ;

    - détachez-vous de vos notes : chacun connaît l'interlocuteur et les questions qu'il a à poser ;

    - n'interrompez pas votre interlocuteur, mais vous pouvez avoir besoin d'apporter des précisions sur ce qu'il dit ;

    - remerciez votre interlocuteur à la fin.

     

     

    Sources

    Moch, Olivier. Réussir une bonne interview journalistique [en ligne]. In Communication, mis à jour le 05/09/2012 [consulté le 21/11/2014]. Disponible sur : http://olivier-moch.over-blog.net/article-reussir-une-bonne-interview-journalistique-107717441.html

    L'interview radiophonique [en ligne]. In RFI Talent + [consulté le 21/11/2014]. Disponible sur : http://www1.rfi.fr/talentplusfr/articles/064/article_141.asp

    Faire une interview [en ligne]. Collège Sainte-Marie, Desville-lès-Rouen, mis à jour le 07/08/2007 [consulté le 28/11/2014]. Disponible sur : http://colleges.ac-rouen.fr/sainte-marie/spip/IMG/pdf/Fiche_methode_-_interview.pdf

    Bourgoin, Robert. L'interview [en ligne]. - In Le magazine radio [consulté le 28/11/2014]. Disponible sur : http://www.bourgoing.com/formation/radio/16conduite.htm

    Petit Larousse 2014

    Petit Robert 2014

  • Rédiger le résumé analytique d'un document

    Par CLAUDINE TEYSSEDRE, publié le mardi 23 septembre 2014 14:25 - Mis à jour le mardi 23 septembre 2014 14:25

    Fiche méthode concours pour les ST2S

     

    Remarque : cette méthode peut aussi vous aider à résumer des cours, à condition d'en modifier certains éléments (comme la longueur du texte ou l'ajout de chiffres, d'exemples ou de notions, ou tout autre élément appris dans le cours)

    Remarque 2 : un résumé analytique peut s'accompagner de remarques sur le texte, ce qui n'est pas le cas pour un résumé, exercice phare des concours post-bac.

     

    I/ Présentation du texte ( pour une introduction)

     

    A/ Identifiez la nature du texte ( article, essai, critique, pamphlet, texte littéraire, texte publicitaire...)

     

    B/ Indiquez les références et le nom de l'auteur

     

     

    II/ Etapes pour rédiger un résumé

     

    A/Eliminez les difficultés de vocabulaire

     

    Moyens : aidez-vous du texte en lui-même

    faites la recherche dans un dictionnaire de langue ou un dictionnaire specialisé suivant le domaine dont l'article traite (médical, sociologique, économique, littéraire...)

     

    B/Dégagez le thème central

     

    De quoi parle-t-on ? Quel est le champ lexical dominant ?

     

    Remarque : une seconde lecture peut vous permettre d'identifier le sujet principal du texte et l'essentiel de l'argumentation (si c'est un texte d'idées)

     

     

    C/ Soulignez les points principaux dans le texte (les idées directrices du texte)

     

    Utilisez pour ce travail de repérage un crayon et une gomme en cas d'erreur. Soulignez les citations importantes, marquez à l'aide de chiffres les étapes du texte. Attention : ne vous fiez pas totalement à la disposition en paragraphes car la même idée peut être développée sur plusieurs paragraphes si elle nécessite des informations diverses.

     

     

    D/ Aidez-vous des liens logiques pour identifier les étapes du raisonnement (encadrez-les dans le texte)

     

    L'auteur de l'article a recours à des liens logiques pour relier les idées entre elles. Les connecteurs logiques peuvent exprimer :

     

    L'addition de deux idées qui servent le même point de vue : de plus, en outre, aussi

     

    L'opposition de deux idées contradictoires : cependant, néanmoins, toutefois, pourtant,

     

    La cause : en effet, ainsi, etc.

     

    La conséquence : par conséquent, donc, alors, de fait, c'est ainsi que...

     

    La concession ( on admet une idée opposée tout en la nuançant) : si... néanmoins, par ailleurs, toutefois, cependant...

     

    La restriction (les limites d'une idée) : à condition, si toutefois, excepté, sauf si, etc.

     

     

    E/ Ecrivez sur un brouillon les idées principales du texte sous forme de plan

     

    Conseil : utilisez un code couleur pour repérer la structure du texte à synthétiser : idées principales, arguments (explications), exemples.

     

    Exemple : soulignez dans l'article les idées principales en rouge, les arguments en noir et les exemples en bleu.

     

     

    F/ La rédaction d'un résumé

     

    Conseils d'écriture :

     

    Rédigez ce résumé au présent d'énonciation et évitez d'impliquer l'auteur du texte par des formules telles que « l'auteur dit que, l'auteur indique que ». Le résumé est un exercice de compréhension du texte qui restitue selon vous les idées essentielles du texte. Vous en êtes l'auteur.

     

    Ne portez pas de jugement sur le texte. Il s'agit de respecter le raisonnement du texte sans juger les idées évoquées. Peut-être vous sera-t-il demandé à l'oral de donner votre point de vue mais à l'écrit restez le plus objectif possible.

     

    Ne reprenez pas les citations dans leur intégralié, n'en retenez que les mots-clés ou les expressions essentielles que vous indiquerez entre guillemets.

     

    Employez des mots qui dénotent le contenu du texte et non qui le connotent (voir leçon).

     

    Votre effort consistera à éliminer tout ce qui est superflu, c'est-à-dire tout ce qui est d'un intérêt secondaire ( anecdote, trait d'humour, succession de chiffres et de statistiques, témoignages).

     

     

    G/ Relecture et vérification du texte

     

    Relisez une premiere fois pour vérifier la cohérence de vos phrases et l'enchaînement des idées.

    Comptez les lignes que constitue votre résumé. Dans les concours, celui-ci ne doit en principe pas excéder le quart du texte initial.

     

    Si vous constatez un manque de logique, de cohérence ou une infidélité par rapport au texte initial, modifiez le vocabulaire utilisé, ajoutez ou retranchez des mots.

     

     

    III/ A l'oral (pour un résumé analytique)

     

    Intégrez une partie « conclusion » ou vous pourrez résumer selon vous les éléments pertients du texte, ceux qui le sont moins, ceux qui manquent et qui devraient être abordés ou pourquoi ouvrir le débat sur une question proche de celle abordée dans l'article.

     

    Source : Fiche technique : faire le résumé d'un texte [en ligne]. In Espace français.com. 2014 [visité le 22/09/2014]. Disponible sur : http://www.espacefrancais.com/faire-le-resume-dun-texte/

     

    Fiche rédigée par Mme BONNARD, 09/2014

  • Analyser un tableau

    Par CLAUDINE TEYSSEDRE, publié le mardi 23 septembre 2014 14:22 - Mis à jour le mardi 23 septembre 2014 14:23
    Commenter une œuvre d'art, c'est l'analyser, trouver des repères, décrire et s'interroger sur les réactions attendues par l'artiste. 
    Il s'agit de décrire les particularités d'une œuvre. 
    
    
    1) On commence par identifier le tableau
    
    Artiste : Qui est-il ?
    
    Date : A quelle époque a-t-on peint ce tableau ? (contexte historique)
    
    Titre du tableau : Le titre peut nous aussi nous expliquer le tableau
    
    Nature : Peinture, sculpture, photographie, gravure, etc
    
    Mouvement artistique : Impressionnisme, cubisme, fauvisme, surréalisme, abstrait, etc.
    
    Support : Bois, toile, papier, soie, etc.
    
    Outils : Pinceau, couteau, appareil photo, encre noire, etc.
    
    Genre : Paysage, portrait, nature morte, scène de vie, scène de guerre, etc.
    
    Composition : On décrit comment s'organise le tableau (personnage principal, arrière plan, décor, objets, lumière, etc.).
    La plupart des éléments mentionnés ici servent ensuite à l'analyse.
    
    Couleurs : Dominantes, chaudes, froides, sombres, claires, lumière, etc.
    
    
    Ces informations nous aident à comprendre la signification d'une œuvre d'art.
    
    
    
    2) On peut ensuite interpréter le tableau
    
    Il s'agit de tenter de comprendre le message qu'a voulu faire passer l'artiste à travers son œuvre. On décrypte la signification du tableau
    
    
    - De quoi nous parle l'artiste ? 
    sujet de l'œuvre
    
    - Comment le tableau est-il organisé ?
    1er plan, arrière plan, 
    analyser les différentes parties du tableau,
    place des couleurs, leur dominance, les contrastes, source et orientation de la lumière
    place et position des personnages ou des objets,
    perspectiveQuels symboles utilise l'artiste ? Quelle est son opinion sur ce sujet ? 
    
    On peut aussi se demander ce que ressent le spectateur face à l'œuvre.
    
    

     

    Sources :

    Comment présenter et analyser un tableau. In www.enseignons.be [en ligne]. 2010 [consulté le 21/09/2014]. Disponible sur : http://www.enseignons.be/upload/secondaire/arts-appliques/Analyser-un-tableau.pdf

    Liliplume. Comment analyser un tableau ? In Comment fait-on ? [en ligne]. Fine Media, 2014 [consulté le 21/09/2014]. Disponible sur : http://www.commentfaiton.com/fiche/voir/356987/comment-analyser-un-tableau

    Analyser une peinture. In digiSchool brevet [en ligne]. DigiSchool, 2014 [consulté le 21/09/2014]. Disponible sur : http://www.brevetdescolleges.fr/infos/histoire-des-arts-analyse-peinture.php

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs