En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Les enseignements

Tous les articles (9)
  • LE LATIN ET LE GREC ANCIEN

    Par admin joseph-saverne, publié le mercredi 22 mai 2013 14:04 - Mis à jour le mercredi 25 mars 2015 14:06

    LE LATIN ET LE GREC ANCIEN AU LYCÉE JOSEPH SAVERNE...
    ... c'est possible.

    Le lycée Joseph Saverne offre la possibilité en 2nde d'étudier le latin et le grec, séparément ou conjointement.
    Le latin et le grec, contrairement à d'autres enseignements d'exploration, peuvent être continués en Première et Terminale : ils donnent lieu à une épreuve de baccalauréat, facultative (c'est-à-dire offrant des points supplémentaires pour le bac) dans les trois séries L, ES et S. En L, ils peuvent même donner lieu à une option de spécialité (coefficient 4). Cf ci-dessous.
    Contrairement aux idées reçues, ces deux matières ne sont pas difficiles si le travail est régulier et les efforts soutenus. Les connaissances acquises sont utiles et variées.
     

    LE LATIN ET LE GREC EN SECONDE.
    En Seconde, les élèves peuvent choisir le latin ou le grec comme second enseignement d'exploration obligatoire (le premier enseignement d'exploration étant obligatoirement un enseignement d'économie ou de gestion) ;
    Le groupe de latin accueille des élèves qui ont étudié la discipline depuis la classe de cinquième, le groupe de grec s'adresse à des débutants.

    L'horaire hebdomadaire est le suivant : 3 heures pour la classe de latin et 1h30 pour la classe de grec.

    Il est par ailleurs possible de choisir à la fois le Latin et le Grec. L'horaire est alors de 3heures : 1h30 pour le Grec et 1h30 pour le Latin. Les élèves qui sont dans ce cas de figure suivent l'intégralité du cours de Grec et la moitié de l'enseignement en classe de Latin.

    Lors de l’orientation de fin de Seconde, les élèves peuvent continuer le latin ou le grec, quelle que soit la série générale qu’ils choisissent, L, ES ou S.

    LA PLACE DU LATIN ET DU GREC DANS LES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT

    Quelle que soit sa série de bac, L, ES ou S, l’élève peut donc passer le latin ou le grec en épreuve facultative orale au baccalauréat. Dans tous les cas pour les épreuves facultatives, il s’agit d’obtenir des points supplémentaires ajoutés au total des autres épreuves du bac : les points au-dessus de 10 sont comptabilisés et multipliés par 3 (dans les autres matières, ils ne sont multipliés que par 2 – la langue ancienne est ainsi valorisée). On ne tient pas compte d’une note égale ou inférieure à 10.
    Exemple : un élève sérieux qui obtient 14 en latin à l’oral bénéficie de 12 points supplémentaires (14 = (10)+ 4 (x3), ce qui peut compenser un 7 obtenu dans une matière obligatoire à coefficient 4.
    L’épreuve se passe sur liste des textes étudiés pendant l’année de Terminale. Elle se prépare pendant 30 minutes avec dictionnaire, et se passe en 15 minutes.
    En série L, le latin ou le grec peuvent être choisis comme spécialité, à titre de troisième langue. Il s’agit alors d’une épreuve écrite à coefficient 4 portant sur le programme de Terminale. Dans ce cas, l’élève passe une autre matière en épreuve facultative.
     

    POURQUOI ÉTUDIER LE LATIN OU LE GREC ANCIEN AU LYCÉE ?
    Pour des raisons scolaires :
    En français :
    Le latin et le grec aident puissamment l’élève dans la connaissance de la langue française : 70% environ de notre vocabulaire français provient du latin, 20 % du grec. Étudier ces langues est aussi étudier les racines et l’orthographe du français, et comprendre le sens et le poids historique de nos mots de tous les jours ou de ceux des textes littéraires qui font l’objet de l’enseignement du lycée dans les programmes de français.
    Tous les mots nouveaux dont ont besoin les nouvelles techniques, les découvertes scientifiques ou les sciences humaines se forment à partir des racines latines et surtout grecques qui sont le réservoir toujours vivant de l’enrichissement indispensable et constant de notre vocabulaire.
    En langues vivantes :
    Le latin est en relation étroite avec les langues dites « néo-latines », espagnol, italien et occitan dont les racines sont communes. L’élève qui étudie le latin en même temps que ces langues se trouve donc dans un univers linguistique cohérent et porteur. Aussi étrange que cela puisse paraître, l’anglais, notamment pour les racines de ses termes, est parfois plus proche du latin que le français. Les racines latines y ont été moins déformées, et le lexique anglais s’explique et se retient mieux à l’aide du latin.
    Le latin et le grec, plus généralement, permettent d’étudier le système général des langues. Comme ils ne sont plus parlés, leur système (lexique, déclinaison, conjugaison, grammaire) est clos et peut s’observer de façon scientifique, sans perdre de temps en communication orale.
    En culture générale et scientifique :
    La culture générale n’est pas une matière de lycée, mais le latin et le grec la procurent : par le biais de l’étude des textes et des langues de l’Antiquité, les élèves apprennent les mythes, les grandes figures de l’histoire,
    les grandes idées de la littérature et de la pensée, l’histoire des découvertes mathématiques, scientifiques, techniques, psychologiques, toutes sciences dont le lexique entier est emprunté au grec et non à l’angloaméricain, et qui devient ainsi très vivant pour des élèves qui en connaissent les origines.
    Pour des raisons de formation personnelle :
    Les langues anciennes, qui demandent de la rigueur et de la concentration du fait de leurs systèmes très logiques, forment à ces deux qualités les élèves qui en manqueraient. Elles développent aussi l’esprit scientifique, en obligeant l’élève à poser en permanence des hypothèses de grammaire ou de sens, d’agencement, à construire des anticipations, puis choisir une signification pour des raisons objectives et motivées, qui s’apparentent à la démonstration, dans les exercices de version. Le latin et le grec préparent enfin des esprits ouverts : les langues anciennes mettent les élèves au contact de mentalités éloignées et donc étonnantes, qui leur expliquent le passé en éclairant par différence le présent, les préparent à appréhender sans préjugés des horizons variés et les forment à la conscience historique.
    Pour des raisons utilitaires :
    Le latin ou le grec rendent service pour le baccalauréat. On voit beaucoup d’élèves regretter en classe de seconde d’avoir abandonné leur option latin ou grec de collège :
    - en L, manquant d’une matière, ils doivent doubler le coefficient de leur première langue vivante (soit coefficient 8) et prendre ainsi des risques, ou renoncer à une épreuve facultative source de points.
    - en ES et S, ils se privent des points supplémentaires d’une épreuve facultative jamais négative.
    Le latin ou le grec (ou les deux) sont parfois indispensables et toujours souhaitables pour des études supérieures réussies de lettres, d’histoire, de langues européennes quelles qu’elles soient, de communication et en général dans les sélections ou les concours, où les places sont chères et où la culture générale « paie ».
    Certains concours de grandes écoles littéraires, commerciales ou des métiers de la culture (archéologie, bibliothèques, médiation culturelle, patrimoine) offrent davantage de chances aux candidats qui peuvent passer une épreuve de langue ancienne : disposant d’une matière supplémentaire, ils peuvent mieux répartir leurs chances de réussite. Ils donnent également ainsi des preuves de clarté d'esprit et de culture générale.

  • La seconde générale

    Par admin t, publié le vendredi 25 mars 2011 22:51 - Mis à jour le mercredi 18 mars 2015 14:04

    SECONDE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE

    La classe 2nde mise en place depuis la rentrée scolaire 2010 dans le cadre de la réforme du lycée crée les conditions d'une véritable détermination des élèves avant le choix d'une série en classe de 1ère.

    UNE CLASSE DE DETERMINATION

    La classe de 2nde a pour objectif de laisser aux élèves des choix les plus ouverts possibles. Elle leur dispense une culture générale commune, tout en leur permettant de découvrir de nouveaux domaines littéraires, économiques, scientifiques ou technologiques.

    Elle associe :

    • des enseignements communs, qui ont un poids très fort (80 % de l'horaire-élève) ;
    • des enseignements d'exploration au choix , un de ces enseignements touchant obligatoirement l'économie.

    UN TRONC  COMMUN POUR TOUS

    Horaires et programmes des enseignements du tronc commun sont identiques pour tous. Ils totalisent 23h30, dans les disciplines suivantes :

    [endif]

    TRONC COMMUN

    Français

    4h00

    Histoire – géographie

    3h00

    Langue vivante 1 et 2

    5h30

    Mathématiques

    4h00

    Physique - chimie

    3h00

    Sciences de la vie et de la Terre

    1h30

    Éducation physique et sportive

    2h00

    Éducation civique, juridique et sociale

    0h30

    Accompagnement personnalisé

     

    2h00 semaine ou 72h année

     

     DES ENSEIGNEMENTS D'EXPLORATION

    En plus des enseignements communs, les élèves choisissent deux enseignements d'exploration d'1h30 par semaine ou 54 heures annuelles.

    Ces enseignements ont des objectifs complémentaires :

    • faire découvrir aux élèves des champs disciplinaires nouveaux (connaissances et méthodes) ;
    • leur apprendre à identifier les activités professionnelles auxquelles ces cursus peuvent conduire ;
    • les préparer à choisir une série en première et leur donner des éléments d'information sur les filières de l'enseignement supérieur.

    Choix des enseignements d'exploration obligatoires

    Les lycéens choisissent obligatoirement deux enseignements dont un touche obligatoirement le domaine de l'économie : "sciences économiques et sociales" ou "principes fondamentaux de l'économie et de la gestion". Tous les élèves doivent en effet acquérir une culture économique pour comprendre les grands enjeux du monde actuel.

     

     

    ENSEIGNEMENT D’EXPLORATION OBLIGATOIRE (l'un des 2 au choix)

    Sciences économiques et sociales

    1h30 semaine

    Principes Fondamentaux de l’Economie et de la Gestion

    1h30 semaine

    ENSEIGNEMENT D’EXPLORATION N°2 OBLIGATOIRE (un parmi la liste suivante)

    Santé social

    1h30 semaine

    Littérature et société

    1h30 semaine

    Méthodes et Pratiques Scientifiques

    1h30 semaine

    Langues et cultures de l’antiquité : LATIN

    3h00 non débutant

    Langues et cultures de l’antiquité : GREC

    1h30 débutant

    Langue vivante 3 : OCCITAN

    3h00 débutant

    Langue vivante 3 : ITALIEN

    3h00 débutant

     

     

     

  • La filière L

    Par admin joseph-saverne, publié le dimanche 11 mai 2014 23:25 - Mis à jour le vendredi 13 juin 2014 23:57

    Plaquette à télécharger en pdf: Cliquer ici.

    LA FILIÈRE LITTÉRAIRE AU LYCÉE JOSEPH SAVERNE

    1) Découverte de la filière littéraire : dès la Seconde…
    • L’enseignement de Français sensibilise les élèves aux diférents langages artistiques via, notamment, une action culturelle reconduite chaque année dans les classes de Secondes : « Lycéens au Cinéma ». Cette action permet de découvrir le cinéma d’art et d’essai et de s’initier au langage cinématographique en analysant la composition des images et les émotions ou les idées qu’elles véhiculent. Les élèves sont invités, 2 à 3 fois dans l’année scolaire, à voir les flms du programme, projetés en V.O.S.T. au cinéma
    L’Olympia de L’Isle-Jourdain, partenaire de cette opération. L’étude des flms s’inscrit dans le programme de français en Seconde et se fait avec l’appui d’intervenants spécialisés, mais aussi celui des autres disciplines étudiées (histoire-géographie, langues, sciences économiques et sociales).

    Programme 2014-2015 : M le Maudit de Fritz Lang (1931) ; Tetro de Francis Coppola (2009) ; Daratt (Une saison sèche) de M. S. Haroun (Tchad, 2006).


    L’enseignement exploratoire « Littérature et Société » permet aux élèves de réaliser des projets littéraires et culturels concrets, de développer leur créativité : montage d’une exposition photographique, écriture d’un conte, collaboration avec les métiers du livre et de l’édition, avec les métiers du spectacle.
    Autres enseignements exploratoires :

    - LV3 Occitan pour comprendre son environnement proche.
    - LV3 Italien, pour élargir et approfondir la connaissance des langues vivantes ;
    - Langues et Cultures de l'Antiquité : Latin ou Grec.
    A la rentrée 2014 : Participation au « Prix Jean Renoir des Lycéens ». Les élèves d’une classe de Seconde vont voir en salle 8 films au cours de l’année (programmation nationale) et rédigent des articles critiques qui seront ensuite sélectionnés pour participer finalement à la remise du prix Jean Renoir au film lauréat. Seule cette classe ne participera pas à « Lycéens au Cinéma ».


    2) Approfondissement en 1ère L et Terminale L
    L’équipe pédagogique qui intervient dans cette flière est stable et engagée. Nous avons à cœur de proposer, au-delà de l’enseignement des programmes ofciels, diverses activités susceptibles d’enrichir le parcours scolaire des élèves en leur donnant la possibilité de se constituer un bagage culturel, artistique et linguistique.
    Actions reconduites chaque année :

    Échange occitano-catalan depuis 1997 avec le lycée d'Elx puis avec le lycée du Val d'Aran (Espagne). Chaque année des élèves partent à la rencontre de correspondants qui étudient l'occitan ou le catalan hors de France.
    Lycéens au Cinéma : L’initiation au cinéma d’art et d’essai se poursuit en 1ère L avec le professeur de Français et en terminale L avec le professeur de Philosophie.
    Démarche interdisciplinaire pour initier les élèves à la philosophie. Le professeur de philosophie intervient au moins une fois dans l’année dans le cours de français (1ère L) pour apporter un éclairage philosophique sur un thème ou un ouvrage étudiés.
    Initiation à la philosophie (sur les heures d’accompagnement personnalisé en 1ère L).
    Sorties au théâtre proposées par les professeurs de français et les professeurs d’espagnol.
    Théâtre interactif en anglais.
    Rencontres du Cinéma Hispanique.
    Atelier de pratique théâtrale en cours d’espagnol.
    Dès la 1ère L : initiation à la lecture de romans en espagnol et en anglais ; étude de courants littéraires.


    Actions variables :
    Chaque année sont aussi proposées aux élèves des activités en fonction des opportunités et au gré de l’inspiration des professeurs, comme par exemple :

    Participation à l'album de l'artiste occitane Alidé Sans (enregistrement en septembre 2014 à Barcelone). Concerts communs à Vielha, au Zénith de Toulouse pour le Festiv' 2014.
    Atelier de pratique théâtrale en cours de français, en collaboration avec des comédiens professionnels.
    École du spectateur dans le cadre du cours de français.
    Masterclass : initiation à la lecture à haute voix de textes littéraires, en collaboration avec des comédiens professionnels.
    Rencontres avec des écrivains contemporains.
    Mise en place de correspondances avec des élèves étrangers (États-Unis, Australie, Écosse, Espagne).
    Voyages scolaires (Italie, Angleterre, Espagne)

    3) Les enseignements de la série L
    Les qualités attendues d’un élève de la filière L :
    Un intérêt pour la culture, les arts mais aussi une curiosité ouverte sur le monde, l’actualité politique et l’histoire.
    Des qualités littéraires : compréhension et analyse des textes, maîtrise de la langue et de l’expression, à l’écrit et à l’oral.
    Un goût pour le raisonnement déductif et l’argumentation.
    La maîtrise de deux (ou trois) langues étrangères.

    Enseignements obligatoires Classe de première
    Horaire par élève
    Classe terminale
    Horaire par élève
    Français 4h -
    Littérature  2h 2h
    Histoire-géographie 4h 4h
    LV1 (Anglais) et 2 (Espagnol, Italien, Allemand) 4h30 4h
    Education physique et sportive 2h 2h
    Education civique, juridique et sociale 0h30 0h30
    Sciences 1h30 -
    Philosophie - 8h
    Littérature étrangère en langue étrangère (LV2) 2h 1h30

    Un enseignement obligatoire au choix (1ère) ou de spécialité (terminale) :
    LV3 (Italien, Occitan), ou approfondissement en LV1 ou
    LV2, ou langues et cultures de l'Antiquité (Latin, Grec)
    ou Mathématiques

     

    3h

     

     

    3h

    4h

    Accompagnement personnalisé : soutien, approfondissement, aide à l'orientation 2h 2h
    TPE 1h  -


    Enseignements facultatifs :
    L'élève peut suivre, théoriquement, 2 enseignements facultatifs au maximum parmi les suivants, en fonction des possibilités qu'offre son emploi du temps :

    Enseignements facultatifs Classe de 1ère  Classe Tle
    Éducation physique et sportive 3h 3h
    Langues et cultures de l'Antiquité : Latin ou Grec 3h 3h
    LV3 (Italien, Occitan)  3h 3h


    4) L’orientation après le baccalauréat L
    Pour connaître les débouchés ofert par le bac L, vous pouvez consulter le site de l’ONISEP : http://ma-voie-littéraire.onisep.fr
    Contrairement à une idée reçue, les filières d'enseignement supérieur ouvertes aux littéraires ne se réduisent pas à la littérature, l’histoire ou les langues. Et si l’université est la voie la plus couramment empruntée par les bacheliers L, les cursus sont de plus en plus diversifiés, allant des formations artistiques aux formations scientifiques. Ainsi, certains de nos élèves intègrent par exemple des écoles d'infrmières, ou deviennent éducateurs spécialisés ou encore psychomotriciens... La culture littéraire constitue un atout recherché pour toutes ces professions mettant en avant les relations humaines, l'aide à la personne, la coopération, etc.

    Classes préparatoires aux grandes écoles
    (C.P.G.E.) littéraires
    2 à 5 élèves de l'Isle
    Jourdain/an
    Etudes de langues à l'université
    - langues appliquées > tourisme, commerce, droit
    - langues et cultures > enseignement, médiation culturelle,
    interprétariat, communication...
    Formations artistiques
    (arts plastiques,
    audiovisuel, arts de la
    scène, graphisme...)
    - BTS
    - licences
    - écoles privées

     

    Baccalauréat
    littéraire

     
    Etudes de droit et de sciences politiques
    >Droit/
    Journalisme,
    etc.
    Etudes courtes
    - DUT
    - BTS communication
    - Métiers de l'édition
    - Design
    - etc.
    Autres filières universitaires :
    - lettres modernes
    - Psychologie et sociologie
    - Histoire de l'art
    - Culture et communication
    - Philosophie


    Où vont les bacheliers L ?
    À la rentrée 2012, 96,6 % des nouveaux bacheliers L se sont inscrits dans l'enseignement supérieur, majoritairement en licence. Voici leur répartition :
    UNIVERSITÉ                                                                             68,5 %
    - AES, droit, économie                                                                 13,8 %
    - Disciplines littéraires (et langues)                                              51,2 %
    - Disciplines scientifiques                                                              0,3 %
    - PACES (1re année commune aux études de santé)                     0,3 %
    - Université hors IUT (instituts universitaires de technologie)    66,4 %
    - IUT                                                                                               2,2 %
    - IUT secondaires                                                                           0 %
    - IUT tertiaires                                                                                2,1 %

    STS (SECTIONS DE TECHNICIENS SUPÉRIEURS)         10,7 %
    - STS production                                                                             3,8 %
    - STS services – hors DCG (ex-DPECF)                                        7,0 %

    CPGE (CLASSES PRÉPARATOIRES AUX GRANDES ÉCOLES)     7,6 %
    - CPGE économiques                                                                                     0,1 %
    - CPGE lettres                                                                                                7,5 %
    - CPGE sciences                                                                                             0 %

    AUTRES FORMATIONS                                                            9,7 %
    - Écoles de commerce, gestion, vente, comptabilité                       0,9 %
    - Facultés privées                                                                             2 %
    - Écoles d'architecture                                                                     0,3 %
    - Écoles supérieures artistiques et culturelles                                 3,9 %
    - Écoles paramédicales                                                                   0,4 %
    - Écoles préparant aux fonctions spéciales                                     0,3 %
    - Formations et autres écoles de spécialités diverses                      1,9 %


    Source : Repères et références statistiques 2013, ministère de l’Éducation nationale

  • Documents à télécharger

    8
    Par admin t, publié le vendredi 25 mars 2011 23:53 - Mis à jour le dimanche 11 mai 2014 22:44

    Documents au format PDF (acrobat reader)

  • L'OPTION facultative de MUSIQUE

    Par admin t, publié le lundi 16 septembre 2013 11:04 - Mis à jour le lundi 16 septembre 2013 11:06

    L'option facultative du lycée est ouverte à tous les élèves de la seconde à la terminale, musiciens ou non, débutants ou confirmés, qui ont suivis normalement l'enseignement musical du collège. Il est possible de s'inscrire en Première ou en Terminale même si l'on a pas suivi l'enseignement des années précédentes. Le cumul des options est possible, en particulier avec les langues rares ou anciennes, dans la limite des emplois du temps.

    Les cours sont assurés le vendredi après-midi.

     

    Les épreuves orales du baccalauréat sont basées d'une part sur le commentaire comparatif de deux extraits sonores, dont l'un a été travaillé par le candidat (l'autre est choisi par le jury) et d'autre part sur l'interprétation vocale ou instrumentale d'un morceau.

    Une approche thématique des œuvres étudiées et interprétées est demandée (l’œuvre et son organisation interne, l’œuvre et son contexte, l’œuvre et sa diffusion, l’œuvre et son codage, l’œuvre et ses références au passé, l’œuvre et ses prolongements, l’œuvre et son interprétation).

    - Quand la musique est la seule option facultative présentée à l'examen, elle est au coefficient 2.

    - Si deux options sont présentées, elles sont chacune au coefficient 1.

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs